Architecte associé
Alfred Hoch
Remodélation architecte
MA2 Architects
Conçu en
1930,
Année de Construction
1934
Rénové en
2007,
Emplacement
Bruxelles, Belgique
Certaines parties de cet article ont été traduites en utilisant le moteur de traduction de Google. Nous comprenons que la qualité de cette traduction n'est pas excellente et nous travaillons à les remplacer par des traductions humaines de haute qualité.

Introduction

undefined

Cette maison a été construite par l’architecte Michel Polak bien connu en Belgique pour des travaux tels que le Palais Résidentiel, 1928, et de l’institut dentaire George Eastman dans Le Parc Léopold, commandée par le baron Louis Empain, fils d’un très riche industriel belge. Il était situé dans l’avenue Nation, qui sera plus tard rebaptisé l’avenue Franklin Roosevelt. Ce Polak avec la collaboration d’Alfred Hoch.

Dès le début la maison a soulevé beaucoup de curiosité et d’enthousiasme en raison de son look moderne et luxueux. Dans sa construction, en plus de matériaux de haute qualité utilisé beaucoup de travail a été mis dans les détails et la cohérence stylistique de tous basés sur des lignes simples.

En 1937, Louis Empain, un grand amateur d’art, a fait don de la propriété à l’état Belgique dans le but de créer un musée d’art contemporain dans le bâtiment. Ce projet, cependant, être fait rapidement, et ce ne fut que des années plus tard qu’il a été développé sous la direction du fondateur de La Cambre Ecole des Arts, qui a organisé plusieurs expositions jusqu’en 1943. En cette année la ville a été saisi par l’armée allemande et il était sous leur domination jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, au cours de cette période, il a servi de refuge pour les Alliés et plus tard comme l’ambassade de l’URSS en violation parce que la fonction pour laquelle il a été fait don à l’Etat belge.

Depuis les souhaits de Louis Empain ont pas été réalisées, la maison récupéré dans les années 60, pour terminer le vendre en 1973. Puis, la maison a été louée par la télévision RTL depuis environ dix ans.

De les années nonante la maison a été pratiquement abandonnée. En 2000 il a été acheté par l’entrepreneur belge Stephan Jourdain qui a démoli plusieurs parties du bâtiment sans les permis nécessaires. En Juillet 2001, la Commission de la conservation des monuments et sites Bruxelles arrêté ces œuvres afin de préserver la villa. Plus tard, la maison a été acquise par la Fondation Boghossian en 2006. Ceci, plus le fait que, dans Mars 2007, le village a été listé dans le capital de la région de la capitale par le gouvernement belge ne pense que la villa vous Il est l’espoir d’un avenir meilleur.

La villa a été rouvert le 21 Avril 2010. Aujourd’hui remplit le rôle d’être un centre pour le dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident. En 2011, il a remporté le prix Europa Nostra pour le patrimoine culturel européen. Dans la Fondation Boghossian Villa Empain détient art expositions, visites, conférences, visites guidées, des ateliers et des concerts et autres activités.

Restauration

undefined

La restauration a surgi après l’achat de la villa par la Fondation Boghossian et de la recommandation de l’architecte Philippe De Bloos. Les premières approches au plan de réforme ont été basées sur une étude réalisée en 1995 par l’architecte Stéphane Duquesne à la Katholieke Universiteit Leuven. Studio responsable de ce document dans le sens des monuments et sites de Bruxelles historiques, y compris une enquête sur l’histoire de la ville et une collection de photographies de celui-ci avant sa destruction partielle en 2000 Duquesne .

La première phase de la restauration a été basé sur des documents historiques disponibles, telles que des photographies, plans, comptes, correspondance, etc. Cette information a été recueillie pendant six mois par Carlo Chapelle, embauché par l’architecte Francis Metzger. Outre cette documentation, il a été procédé à une étude in situ du bâtiment, en plus d’une enquête sur le temps de remplir les lacunes de la recherche et de faire ressortir le bâtiment à un état aussi proche de l’original, mais également en ligne avec les besoins modernes. Donc, il a été fait un excellent travail dans le bâtiment pour localiser le bâtiment systèmes, matériaux, couleurs, techniques, etc. Les échantillons prélevés au laboratoire pour créer des palettes de couleurs ont été prises. Ce travail était dans les mains de l’Institut royal du patrimoine culturel.

Basé sur l’ensemble de ces données est effectuée plan de réforme, qui doit être conciliée avec les exigences de la Fondation Boghossian et de la Commission Royale des Monuments et Sites. La proposition faite par les MA2 a été présenté à Bruxelles, et le travail a commencé en 2007.

Parce que des matériaux de haute qualité utilisés dans la décoration de la maison dû embaucher des artisans qualifiés à restaurer. Les entrepreneurs Valens et Jacques Delens ont ensuite été rejoints par la société Dimension 7 pour restaurer la piscine et dans le jardin.

Certains des points les plus difficiles de la restauration ont été le remplacement de la toiture de cuivre, la restauration de Windows, le marbre « Bois Jourdan» et «Escalette » noyer, palissandre et Manilcara, la restauration du vitrail et le fer forgé. Après deux années de travail de la maison brille de nouveau comme à l’origine.

Situation

La Villa Empain est situé sur l’avenue Franklin Roosevelt Bruxelles Belgique Dans ses environs est le Bois de la Cambre Ter Kamerenbos et l’Université libre de Brusel·les.

Concept

undefined

Après la mort du baron Édouard Louis Joseph Empain, son fils a hérité de la richesse industrielle et a décidé de revenir Bruxelles après avoir été un temps femme voyageant. Avec juste vingt et un ans de jeune baron Empain Louis a décidé de construire une maison pour montrer leur position dans la classe Belgique Pour cela, il a choisi un endroit dans un quartier privilégié et a embauché un architecte étranger, Michel Polak démontrant leur non-dépendance des coutumes de leur Polak utilisé dans la conception de la villa la plus avant-gardiste, Art Deco, et les meilleurs matériaux pour exaltent la position du baron Empain.

Espaces

Le projet est situé sur un grand terrain de plus de 3.200 mètres carrés. Il comprend une villa monumentale à quatre façades en granit poli et d’un grand jardin qui entoure la piscine et pergola qui l’accompagne. Il ya aussi un chalet pour le service de la maison.

La villa a trois étages et un sous-sol. L’accès au terrain se fait par un chemin d’accès avec une entrée et une sortie pour les voitures. Après la descente, il faut monter quelques marches pour entrer dans le rez de chaussée. L’espace intérieur est assez symétrique, organisé autour d’une triple hauteur grand hall. Des deux côtés de l’entrée sont deux bureaux ainsi que des chambres de service. À côté du lobby est un salon. Sur l’arrière de la maison, donnant sur la piscine, vous êtes la salle à manger et un grand salon. Pour accéder aux étages supérieurs il ya deux escaliers. L’un est situé dans le grand hall central, tandis que l’autre est dans le petit salon.

undefined

Sur le premier étage il ya quatre chambres, chacune avec salle de bains privative et un bureau. En outre il ya une salle d’armes donnant sur la façade principale de la villa. Au deuxième étage, il ya six chambres, deux salles de bains et un couple de bureaux. Dans la cuisine, sous-sol et les offices, les fichiers, les serveurs et les chaufferies à la maison sont situés.

La piscine est située à l’arrière de la propriété. Pour y arriver, il faut télécharger un quelques pas du rez de chaussée de la maison. Ceci, donc, est à un niveau légèrement supérieur à celui de la rue, qui domine l’espace. Dans le dos du service de pool house et garage est situé.

La façade principale de la villa est presque symétrique. L’élévation de la ville sur quelques étapes peut créer des ouvertures apportant la lumière dans le sous-sol. Le style Art Déco de la villa et peuvent être vus dans la conception de la porte d’entrée. Ils caractérisent les détails géométriques. Outre la ville elle est influencée par l’architecture viennoise du siècle élaboration de leurs bords en or.

A l’intérieur, les matériaux nobles utilisés et détails Art déco balustrades, toits, clôtures, balustrades et des lampes. La géométrie est omniprésente dans le projet, à la fois dans son usine et de l’agencement et de la décoration chambre.

Structure and Materials

une variété de matériaux a été utilisé dans le projet: sols en marbre et les murs, les façades de granit poli, couverture de bronze, fer forgé menuiserie, fenêtres en verre transparent et les portes translucides et lampes, et de bois sur les planchers, murs, les plafonds et les mains courantes. Tuiles de couleurs différentes ont également été utilisés pour créer les mosaïques sur les murs et les planchers des salles de bains.

Vidéo


eLBumgL2slk

Dessins

Photos

L'architecure est mieux expliquée en photos

Rejoignez-nous sur Instagram !