Immeuble Schutzenmattstrasse

Année de Construction
1992-1993
Emplacement
Bâle, Suisse
Certaines parties de cet article ont été traduites en utilisant le moteur de traduction de Google. Nous comprenons que la qualité de cette traduction n'est pas excellente et nous travaillons à les remplacer par des traductions humaines de haute qualité.

Introduction

Les architectes Jacques Herzog et Pierre de Meuron construit entre 1992 et 1993 cet appartement et l’immeuble de bureaux dans le centre historique de la ville de Bâle.

Dans le même bâtiment il ya le Musée suisse de lutte contre l’incendie.

Situation

Il est situé sur un terrain long et étroit, typique de l’attribution médiévale de 23 x 6,30 mètres sur la rue Schützenmattstrasse.

Il est entouré de bâtiments, en prenant la même hauteur.

Le site est occupé presque exclusivement, en laissant vide une cour centrale et une arrière-cour.

Concept

L’architecture du bâtiment est fortement influencée par la forme de la parcelle où il s’implante, qui a été utilisé avec succès dans le bas du site et présente un plan spécifique et la section pour la vie dans une ville très construit.

Une caractéristique de cette construction est le revêtement de façades en particulier le fer. Les ouvertures rideaux roulants auxquels est confronté le sentiment du textile et lisse.

Espaces

Le bâtiment dispose de huit niveaux, y compris un sous-sol et rez-de-chaussée avec double hauteur.

Les appartements sont regroupés autour d’une cour centrale qui s’ouvre d’un côté sur les propriétés voisines du sud.
Cette ouverture sur le côté ne vise pas seulement laisser passer la lumière et du soleil dans les appartements, mais aussi profiter de la verdure d’un grand arbre dans le soleil en permanence. Comme un périscope, l’arrière cour centrale dans chacune des usines afin d’identifier chacun des appartements, élargissement vers le haut.

L’escalier est séparé de l’ascenseur pour gagner du terrain dans l’espace de vie principal. Les appartements sont accessibles directement depuis l’ascenseur. Les escaliers, situés à l’extrémité de la parcelle, sont une conception ouverte qui assure la fonction supplémentaire de petite galerie ouverte.

Au rez de chaussée, un couloir de deux étages de la rue haute s’étend de la paroi de la parcelle ancienne et permet l’accès au Musée suisse de lutte contre incendie, situé à l’arrière du bâtiment.

Façade

La façade sur rue est entièrement vitrée et est protégé par un rideau de fer de fonte qui peut être plié morceau par morceau.

Alors que la construction de la façade laisse l’espace central de la maison derrière son matériel lourd protège contre le bruit irritant de ce côté de la rue.

Sa forme et les matériaux des éléments de façade en corrélation à coudre treillis de protection et les grilles situées autour des arbres.

Plans

Photos