Gare TGV Lyon Saint-Exupéry
Architecte
Ingénieur en structure
Santiago Calatrava
Ingénieur acoustique
Acouphen
Promoteur
SNCF, Region Rhône Alpes, CCIL
Conçu en
1989
Année de Construction
1994
Hauteur
40 m
Largeur
100 m
Longueur
450 m
Travée
100 m
Surface Construite
5.600 m2
Emplacement
Lyon, France
Certaines parties de cet article ont été traduites en utilisant le moteur de traduction de Google. Nous comprenons que la qualité de cette traduction n'est pas excellente et nous travaillons à les remplacer par des traductions humaines de haute qualité.

Introduction

La Gare de Lyon-Saint-Exupéry, initialement appelé gare de Satolas est le terminus du TGV relient l’aéroport à la ville de Lyon, à 24 kilomètres au sud, devenant ainsi le premier aéroport qui se connecte directement au système ferroviaire européenne High Speed.

Dans les clients du concours, chemins de fer français (SNCF), Région Rhône-Alpes et Lyon Chambre de Commerce et d’Industrie (CCIL) a précisé que en plus d’être facile à utiliser doit devenir un bâtiment symbolique et attrayant, qui représente la passerelle de la région et de faire partie d’une campagne visant à promouvoir le commerce par l’amélioration des transports. Conçu en 1989, la station a été terminée en 1994.

Comme d’autres structures d’aéroports, tels que TWA Terminal, l’aéroport John F. Kennedy de Eero Saarinen, ou de Zurich, qui sont basées sur des figures d’oiseaux, la conception de Calatrava à la station Lyon-Saint-Exupéry a l’aérodynamique d’un oiseau prêt à s’envoler.

Initialement appelé Aéroport Lyon Satolas, en 2000, le nom a été changé en même temps que la gare, en l’honneur de l’écrivain et pionnier de l’aviation Antoine de Saint Exupéry Lyonnais.

Situation

La Gare TGV de Lyon-Saint-Exupéry initialement appelé Satolas, est l’une des trois gares de la troisième ville la plus peuplée de Lyon. Il est le seul à être situé en dehors du centre-ville, Gare TGV de Lyon Saint-Exupéry BP 176 69125 Colombier Saugnieu, à environ 24 kilomètres sur la route de la ligne à grande vitesse Rhône-Alpes et relié directement à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry .

De la gare de l’aéroport de vitesse TGV borne haute forme un grand nombre de destinations en France (Paris Gare de Lyon, Marseille et Montpellier) et des connexions vers d’autres pays européens.

Concept

La structure de près de quarante mètres de haut en acier et en béton est la métaphore d’une des ailes d’oiseaux gigantesques s’étendant vers l’extérieur couvrir ou protéger les chemins de fer. Comme dans d’autres structures de l’architecte, le mouvement est présent dans le profil et la disposition des éléments de celui-ci, se réfère également à la façon dont beaucoup de sculptures Calatrava comme « Bird » et « Bird II ».
Le bâtiment central est donné une image symbolique doté de vol, ce qui facilite son association avec le caractère de la région, réunissant l’idée de paysage alpin avec l’impulsion du progrès. Le couvercle est conçu comme un oiseau géant qui s’élève au-dessus de la voie ferrée.

Cette structure de béton et d’acier, peut aussi être interprété comme un bonnet ou un casque comme les héros mythiques qui apparaissent dans de nombreux dessins de Santiago Calatrava, récurrents ou non l’architecte, que les yeux de l’homme avec les paupières, les cils et les grandes sourcils qui mettent en valeur la forme.

Espaces

Plan

L’accès à l’entrée principale se fait au niveau de la rue, et revenant vers les plates-formes il ya des escaliers et des ascenseurs des deux côtés. Le terminal a une longueur totale allant jusqu’à 450 mètres de l’aéroport.

Contrairement à ce qui se passe habituellement dans le terminal aérien et terrestre où l’utilisateur indique les directions à travers les signes conventionnels contenus dans des boîtes, optez pour une disposition Calatrava complètement différenciées récipients fonctionnellement spécialisés qui indiquent l’identité et la position des espaces configuration à travers l’enceinte. Ponts en béton, escaliers, escalators et ascenseurs de verre permettent d’accéder aux plates-formes.

La station se compose essentiellement de:

Hall central

De la salle principale, de forme triangulaire, qui abrite tous les services de l’aéroport et de la gare TGV, laisser deux voûtes de verre et d’acier comme des ailes qui se connectent à des quais de gare. La salle a une longueur de 120 mètres, avec une largeur de 100 m et une hauteur maximale de 39m, le couvercle pèse 1.300tn. De cette salle est passé à un couloir surélevé sur les plates-formes et les pistes d’une longueur de 500 mètres qui court du nord au sud, parallèlement à ceux-ci et recouvert d’une structure qui peut être interprété de différentes manières: lire à la fois transversale bidimensionnelle transversale, comme une succession d’arcs ou comme une séquence d’éléments en porte à faux qui se touchent en leurs extrémités. Une autre lecture est d’une vue en trois dimensions, qui est organisé comme une grille spatiale continue qui affiche une arborescence certaine, mettant en évidence la perception des côtes. Le couvercle en acier est supportée par des colonnes courbes de pression faisant partie de la plante triangulaire.

Quais

À l’origine dans les côtés des voies centrales piétons de passage ont été construits quatre, deux de chaque côté, couvert par une structure réticulaire de béton, mais ensuite on a ajouté deux autres en dehors du hall d’entrée. La structure a été foré sur le terrain, y compris les niches pour les lampes.

Galerie

Dans la salle principale, sur le côté opposé à l’entrée, une galerie de 180 mètres de long, en haut, pour permettre le passage des véhicules ci-dessous, relie la gare à l’aéroport terminal de Lyon-Saint Exupéry. De cette galerie, vous pouvez aussi auront accès à la zone souterraine de services, des ascenseurs et un parking. Perpendiculairement à entrer dans la gare, la galerie subit une courbure au point d’intersection avec l’allée qui mène à l’aire de stationnement.

La façade est encadrée entre la galerie et le terminal international, de préserver, autant que possible, la symétrie de la composition.

Bâtiment de Services

Le bâtiment de service adjacente à la salle principale, et sur le côté est, disponible dans le vestiaire sous-sol pour le personnel de la station, les techniciens et les livraisons locaux. Au rez de chaussée, un hall qui abrite les compteurs de billetterie et d’autres services ferroviaires, magasins et bureaux. Dans le bureau en mezzanine, un bureau, du chef du poste de police et de l’aéroport et à l’étage supérieur, un espace pour les expositions temporaires, un bar et un restaurant.

Structure

Sección

Coupe

À partir de l’extérieur, l’accès hall principal est effectuée par le biais d’un « portique » formée par un pilier en béton en forme de V reliant la terminaison de quatre arcs en acier.

La paire centrale d’arcs continuer la ligne centrale du toit pour former une colonne vertébrale des poutres courbes sortant de la gaine extérieure et les cristaux deux ailes latérales symétriques. Les poutres paire adjacente de sauts de 120 mètres au-dessus du hall d’entrée élevée et le verre de la station de base et le service situé à l’est. Ces nervures sont élevés sur des façades nord et sud, dont perteluces endurer la section en porte à faux.

La salle principale est de forme triangulaire et son squelette est formé par trois arcs contreventés entre eux par des poutres diagonales qui reposent sur une masse de béton posée sur le côté est et deux crochets, avec des tours de levage intégrés sur le côté ouest. La partie supérieure de la colonne d’arc est une boîte en acier de section triangulaire, tandis que les deux arcs inférieurs sont constitués de tubes en acier. Éléments de renfort transversaux sont de taille variable et assemblés quatre par quatre le long des tubes centraux. Le profil le plus frappant de la construction est basée sur les deux arches centrales convergentes en acier de 120 mètres de long et 40 mètres de haut. Deux grands balcons en porte à faux pénétrer dans l’espace.

Adjacent à la salle se trouve un bâtiment de service, fait de béton avec de l’acier et de mur de verre donnant sur le hall central.

Matériaux

Acier, le béton et le verre sont les principaux éléments de cette structure.

De béton, coulés en place, le soutien terrasse sur le toit et se complètent visuellement les mêmes modules dans la zone principale du terminal. Le béton est due à la couleur naturelle en utilisant une zone de sable blanc.

Les pièces en acier qui font partie de la couverture sont fournis avec un détail bruni inhabituelle dans les œuvres de Calatrava.

Les murs en verre qui forment le hall, sont constituées de panneaux d’une largeur de huit pieds. Le toit est vitré et d’autres sections de remplir avec des sections en béton préfabriqué, comme sur le pont.

La galerie relie la gare à l’aéroport par des bandes piétonnes.

Vidéo

Plans

Photos

Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it
Pin it

L'architecure est mieux expliquée en photos

Rejoignez-nous sur Instagram !